Capture d’écran 2014-01-07 à 10.36.57

C’est une joke que nous avons volée sur Twitter, parce que des fois, il faut faire des sacrifices, mais RDS devrait vraiment mieux s’informer sur ses informateurs s’il ne veut pas tous les perdre.

C’est qu’on apprenait hier qu’après « l’informateur » Renaud Lavoie qui était passé à TVA Sports, son successeur, « l’informateur » Félix Séguin le rejoindra et sera assigné à la description des matchs de Canadien.

On imagine bien sûr l’énorme casse-tête à la comptabilité chez TVA qui devra dealer avec la paie de Félix Séguin, le journaliste, et de Félix Séguin, l’expert sportif. L’enfer.

Mais surtout, on se demande qui succédera à Séguin au chapitre d’avoir des informations privilégiées pendant les entractes. Selon nous, Luc Gélinas aurait suffisamment d’envergure pour avoir l’air bien plogué à la télé.

Par contre, si RDS ne veut pas le perdre lui aussi, peut-être vaudrait-il mieux abolir tout simplement le poste et se rendre à l’évidence que les gens sont abonnés à Twitter, là où se propagent toutes les rumeurs, de toute façon…

Tsé, ça revient un petit peu à la façon que Therrien, lui, dirige son équipe. C’t’un équipe qui a un certain bras de fer, qui tient son équipe sur la corde raide toujours…

Denis Gauthier, qui n’a pas une poigne de fer

Mais quand même, y’a une attitude ici à Montréal qui me laisse espérer qu’on a espoir d’avoir quelque chose de bon en deuxième moitié de saison.

Denis Gauthier, qui espère espérer

Notre premier-ministre a écrit un livre sur le hockey. Poutine, lui, pratique son slap shot avec les légendes russes.

Après 13 secondes de jeu, un but et un oiseau de malheur.

Un de nos bons représentants à l’étranger. On espère que son frère va faire une toune sur cette histoire.

1468812_10151800177652353_155173251_n

Canadien a joué son dernier match samedi dernier et depuis, nous n’avons plus de nouvelle de lui. Nous sommes dans le moment de l’année où nous n’avons à peu près rien d’autres à faire que de regarder la télé (après avoir fait trois heures de char dans le verglas pour aller manger de la tourtière chez matante Ginette), et Canadien nous laisse en plan.

Oh, il y a bien les championnats juniors du monde entier, mais à part pour savoir si les futurs espoirs de la Flanalette vont scorer des buts, est-ce que ça vaut vraiment la peine de se lever à 7h30? En plus, les Allemands sont presque aussi excitants que les Islanders à voir jouer.

Selon notre envoyé spécial sur le site de Canadien, le prochain match n’aura lieu que samedi prochain. C’est à dire très exactement une semaine avec pas de Canadien. C’est non seulement inacceptable pour le téléspectateur amateur expert, mais cela comporte de gros risques pour l’équipe elle-même. C’est que voyez-vous, laisser les joueurs passer du temps en famille à Noël pourrait nuire à leur santé.

Subban qui nous revient avec dix livres de dinde dans le haut du corps, Desharnais qui se pète le coccyx en déneigeant son VUS pogné dans une congère, ou pire encore, Price noyé dans le champagne: voilà ce qui pourrait attendre Michel Therrien à son retour sur la glace. Franchement, l’algorithme qui a généré cet horaire est un chien sale. Tout ça pourrait nous coûter la coupe. Vous l’aurez su ici en premier.

rds-bergeron

On se demandait qui serait le premier à quitter le bateau de RDS (à part Renaud Lavoie, ce visionnaire) et on a eu notre réponse hier: le tigre Michel Bergeron a poussé son dernier rugissement au Réseau des sports. Certains disent que Chantal Macchabée le suivra bientôt. Et pourquoi pas Mario Tremblay et Vincent Damphousse, tant qu’à y être?

Il n’y a toutefois pas que des mauvais côtés à cette désaffectation. En effet, les sièges laissés vacants par ces grosses pointures laisseront de la place à la relève qui attend patiemment son tour depuis longtemps pour montrer qu’elle aussi a une opinion pas piquée des vers sur le quatrième trio.

On n’a qu’à penser à Alain Chantelois, dit le Baron. Selon nous, il a fait ses classes dans les émissions que personne n’écoute et il mérite son siège à l’Antichambre et entre les périodes. Il en va de même pour Bertrand Raymond, un petit jeune qu’on ne voit pas assez souvent aux heures de grande écoute, même s’il a déjà démontré un certain talent pour chanter les louanges de Canadien. Et Norman Flynn, lui? On veut-tu le voir plus ou on veut pas le voir plus? On veut!

Mais surtout, il nous semble que ce serait là une belle occasion de donner plus de visibilité au maître incontesté du tableau avec des ptits x, Gaston Therrien. Un panel de l’Antichambre avec Gaston Therrien, Alain Chantelois, Norman Flynn et Bertrand Raymond, voilà ce qui nous attend pour la prochaine saison, et c’est hautement réjouissant.